La boule à zéro

Ce n'était pas du luxe et ce qui devait arriver arriva... Les belles brebis ont subi ce matin une coupe de printemps bienvenue à l'approche des grosses chaleurs estivales. La première s'étant fait prendre par surprise alors qu'elle mangeait sa ration quotidienne de granulés, selon ses habitudes, dans la main de sa maîtresse (la traîtresse!!!), elle subit gentiment son sort sous le regard médusé de ses copines. Des copines qui, visiblement conscientes de la forte probabilité d'être harponnées à leur tour et parfaitement insensibles aux charmes de La Brigitte, du tondeur et des granulés..., pensèrent bien pouvoir être épargnées par la tondeuse et rivalisèrent d’ingéniosité pour nous échapper pendant plus d'une demi-heure. L'an prochain on lance un appel au voisinage ou, dans l'intervalle, on parvient à convaincre les charmantes bestioles du bien-fondé de l'opération. Pas gagné!!!!

Au secours!!!

Au secours, mais qu'est-ce qu'il me veut celui-là?

Même pas mal!!!

Pas très confortable mais absolument indolore.

Pfff... ça dure....

Un peu longuet quand même la coupe...

La toison

La toison de Gédéon.

DSC01509.JPG

Pas vrai qu'on dirait un petit chien?

Add ping

Trackback URL : http://www.labrigitetranquille.com/dotclear/index.php?trackback/36

Page top